5 bonnes raisons d’adopter le cloud

Cloud

Voici comment croire au potentiel du cloud avec 5 arguments qui donneront des ailes à vos données !

Avant-propos

Afin de donner suite à un précédant article relatant de l’historique des stockages de données en général je souhaite ici m’attarder sur les points qui selon moi sont essentiels à l’utilisation du cloud. Je ne vais pas en parler dans un langage technique ni argumenter sur le domaine très vaste qu’est le cloud computing, mais plutôt sur le fait de pourquoi c’est bien à l’utilisation. J’aborde donc ici cinq points sur lesquels le cloud est clairement un avantage.


1. L’accessibilité

Accessibilité
Évidemment cela est indéniable, l’accessibilité est l’un des facteurs majeurs dans la popularité du cloud.
Pour dire vrai, c’est l’une des fonctionnalités basiques que ce type de support doit être en mesure de proposer.

Face à la croissante exponentielle d’utilisateurs des smartphones et tablettes, il est donc normal que nos données soient accessibles partout, tout le temps et sur tous types de support.
D’ailleurs, c’est bien beau d’être accessible partout, mais il faut également que l’application soit la plus ergonomique possible. C’est-à-dire que l’utilisateur doit être en zone de confort lorsqu’il accède à son cloud depuis n’importe quel support.

2. Des applications en ligne

Applications
Les applications en lignes sont l’une des caractéristiques des plus importantes du cloud. En effet la plupart des services proposent à l’heure actuelle la possibilité de modifier ses documents directement en ligne. Cela n’est pas négligeable lorsque l’on souhaite modifier un document de type texte, dipo. de présentation ou tableur. Pratique et rapide la modification en ligne reste primordiale.

Bien évidemment chaque service à son lot d’applications dédiées. D’ailleurs il est possible aux développeurs de créer leurs propres applications reposant sur le service du cloud, la SDK (kit de développement) étant fournie par le service en question. Ce qui est fort pratique pour les entreprises ayant misé et investi dans le cloud computing.

3. Collaboratif

Collaboration
Le monde l’internet permet de réunir les personnes que cela soit grâce aux forums de discussion, aux réseaux sociaux, aux blogs, aux vidéos et plus encore. Le cloud, qui découle directement de ses phénomènes du web 2.0 permet de réunir également des personnes.
Pour être plus concret, il est possible d’intégrer des utilisateurs à travailler et partager un ou plusieurs fichiers disponibles dans votre nuage. Cela peut être assimilé à une réunion de travail ou les différentes personnes peuvent collaborer sur un thème précis.

D’une part le côté collaboratif du cloud permet de donner plus de flexibilité à un projet grâce à la multiplication des supports qui permettent d’accéder aux données de n’importe où et d’autre part permet de travailler beaucoup plus rapidement qu’en temps normal grâce à la virtualisation des documents.

4. La sécurité

Sécurité
Lorsque l’on parle de partage de document et de stockage de données en ligne tout simplement, nous vient alors la question de la sécurité, ce qui avouons-le est crucial dans un tel domaine.

Mes fichiers sont-ils en sécurité ? Sont-ils uniquement visibles que par moi et mes collaborateurs ? Il y a t’il des risques de perdre mes données ? etc.

Tant de questions qu’un utilisateur est en droit de se poser avant de franchir le pas. Pour être franc, le risque 0 n’existe pas, on n’est pas à l’abri d’une faille de sécurité, des clés de chiffrement piraté, des pannes de serveurs ou même des accidents environnementaux (cela reste envisageable).
Tout ceci pourrait en faire fuir plus d’un, mais il faut savoir que si une entreprise propose et met à disposition un espace de stockage dans le cloud, l’entreprise ne prend pas ça à la légère et met le paquet sur la sécurité. (algorithme de cryptage, serveurs de sauvegarde, emplacements géographiques des serveurs délocalisés, etc.)

5. Un coût avantageux

Cout
Le stockage dans les nuages possède des prix très attractifs permettant à un utilisateur ou une entreprise de choisir l’espace de stockage qui lui correspond.
Ce qui est très appréciable c’est que dès le départ, suite à une inscription, il y a déjà de l’espace disponible gratuitement !
Ce qui nous permet de tester la plateforme et ses fonctionnalités sans dépenser le moindre centime.

Ensuite, si l’on a souscrit à une option de 1To par exemple, il est possible d’upgrader sa formule si nos besoins en espace augmentent. D’ailleurs, il est moins coûteux de stocker des données dématérialisées qu’investir dans un support physique (style clé USB, disque dur, etc.) d’autant plus que la fiabilité de ces derniers est très souvent remise en cause. Une durée de vie presque programmer qui force l’utilisateur à acheter encore et encore sans véritablement de garantie pour les données en cas de perte.

Bonus vidéo

Voici une vidéo explicative en français qui résume plutôt bien le principe de fonctionnement du cloud.
La vidéo est réalisée par Belgacom qui présente par la même occasion les spécificités de son offre, ça n’est pas ce que vous devez retenir dans cette vidéo mais plutôt la présentation du cloud en générale.


Conclusion

Voilà pour ces cinq points qui à mon sens font du cloud un outil à utiliser aussi pratique que nécessaire. Je n’aborde pas volontairement le côté « bio » du cloud, car bien qu’il n’y a pas de support physique du côté utilisateur, donc pas de création de matériel électronique il faut gérer les data centers.
Hors les data centers produisent énormément de chaleur et il faut donc les refroidir, par conséquent demandent beaucoup d’énergie. Mais c’est un autre débat.

Vous-êtes vous déjà lancé dans le cloud ? Votre utilisation est-elle à la hauteur de ce que vous espéreriez ? Si vous voulez faire part de votre expérience ou même si vous souhaitez parler d’un thème en rapport avec le cloud, n’hésitez pas, les commentaires sont là pour ça !



"Travailler dans le web c'est avant tout être passionné, patient et ne pas hésiter à partager ses expériences et ses découvertes."

LinkedIn Facebook Twitter


comments powered by Disqus
Partageons ensemble !