Objets connectés : à quoi ressemblera l’employé du futur ?

futur-cover

Découvrez à quoi ressemblera l’employé dans un monde technologique en évolution perpétuelle.

La technologie est en pleine croissance à point tel que chaque jour il y a quelque chose de nouveau. Surtout dans la catégorie des objets connectés et portables, certains trouveront cela effrayant, mais il y a des bénéfices à porter ce genre de technologie. Toute cette dose d’électronique à un impact positif sur la productivité et le bien-être, ce qui est atout indéniable pour l’entreprise.

Découvrons maintenant à quoi pourrait ressembler l’employé de demain dans une entreprise ayant adopté ces nouvelles technologies.

1. L’employé travaille tout en étant sur un tapis roulant bien évidemment, pour maintenir sa condition physique.

DeskTreadmill2

2. Connecté à Internet et grâce à la commande vocale, l’employé du futur prend part à des conférences vidéos et fait des appels n’importe où avec des dispositifs tels que les Google Glass. Les lunettes intelligentes permettent de simplifier et améliorer la collaboration au travail.

Google Glass Prescriptions

3. L’employé du futur analyse sa condition physique grâce à des bracelets connectés, car le bien-être en entreprise est une priorité. Ils enregistrent les calories brûlées et la distance parcourue afin de surveiller la santé de l’employé. En 2018 plus de 13 millions de ces appareils seront dans les programmes de bien-être des employés, selon une étude d’ABI.

Les bracelets connectés et les trackers d’activités augmentent la productivité de 8,5% et la satisfaction au travail de 3,5%.

jawbone

4. Plus de la moitié (59%) des entreprises proposent du travail à distance, selon la CBI. La smartwatch booste le niveau de productivité de l’employé du futur. Un petit téléphone intelligent porté au poignet pour vérifier les emails, les messages et les appels hors du bureau ou en réunion.

smartwatch

5. Parce que l’on est jamais à l’abri de perdre ses données, l’employé du futur porte des boutons de manchettes USB en guise de clé USB.

boutons de manchettes USB

6. Afin de lutter contre l’absentéisme et savoir dans quel position se trouve l’employé, il porte un capteur de mouvement. Bien qu’il est libre, il doit travailler.

lumoback-sensor-2

En attendant d’être transformé en robot, l’employé peut porter des technologies relativement accessible au grand public et peu couteux pour l’entreprise.


L’infographie à épingler

employee_of_the_future



"Travailler dans le web c'est avant tout être passionné, patient et ne pas hésiter à partager ses expériences et ses découvertes."

LinkedIn Facebook Twitter


comments powered by Disqus
Partageons ensemble !