9 erreurs à ne pas commettre sur les médias sociaux

socialmedia-mistakes-cover

Découvrez les erreurs commises par les entreprises sur les médias sociaux.

Bien souvent, les entreprises prennent de mauvaises directions dans leur stratégie sur les médias sociaux, pensant bien faire, mais ils ne se doutent pas que leur image de marque peut en prendre un coup. D’autant plus que sur Internet, l’effet boule de neige et le bad buzz sont comme l’épée de Damoclès au-dessus de l’e-reputation des entreprises. C’est pour cela que cet article met en lumière sur les mauvaises pratiques à bannir absolument de sa stratégie.

1. Se focaliser sur le nombre d’abonnés plutôt que sur la qualité.

C’est bien beau d’avoir des centaines d’abonnés, mais ils ne valent pas grand-chose s’ils ne sont pas intéressés par votre entreprise, 60% des personnes partagent les publications de produits sur Facebook.

2. Ne pas publier de contenu engagent régulièrement.

Les publications devraient être utilisées pour dire quelque chose d’intéressant. Quelque chose qui va engendrer des interactions avec les gens. Plus de 176 millions de personnes achètent des produits en ligne chaque année, vous devez capter leur attention.

3. Ne pas convertir les abonnés en clients.

La conversion est très importante pour les utilisateurs professionnels. Avoir des milliers de personnes qui partagent vos messages c’est bien, mais vous n’allez pas bénéficier de ceux qui vont véritablement faire un achat. Seulement 12% des gens qui voient les publicités de produits sur les médias sociaux seront susceptibles de faire un achat. C’est pour cette raison que vous devez vous assurer que vos messages sont les plus accrocheurs possible.

4. Se concentrer sur trop de canaux de médias sociaux.

Si vous employez quelqu’un pour traiter spécifiquement vos efforts en ligne, vous ne devez pas trop vous propager. Facebook compte 1,23 milliard d’utilisateurs à l’heure actuelle, c’est là que vous devriez concentrer la plupart de vos efforts.

5. La marque n’a pas de personnalité.

Si les gens pensent que vos messages sont trop génériques et ennuyeux, ils seront moins susceptibles de faire un achat. Vous devez vous assurer de personnaliser chaque statut que vous allez publier. Pour cela, vous pourriez faire appel à un social media manager. À l’heure actuelle, seulement 22% des entreprises en ont un.

6. Faire du spam

La dernière chose à faire c’est de spamer votre auditoire. Si les gens commencent à penser que vous publiez top de mauvais statuts, ils vont tout simplement cesser de suivre votre page. Le spam représente environ 14,5 milliards de messages envoyés sur les médias sociaux chaque jour.

7. Tout faire manuellement.

Publier toutes vos publications manuellement prend un certain temps. Il y a beaucoup de programmes et de sites web qui vous permettent de tout gérer sur une seule page. Vous pouvez planifier des messages et faire face aux engagements de cette façon. Environ 18% des pages de médias sociaux d’entreprise fonctionnent de cette façon maintenant.

8. Publier le même message sur tous les canaux.

Même si vous souhaitez promouvoir le même produit dans tous vos comptes, c’est une bonne idée pour vous de mélanger un peu les choses, puisqu’une certaine partie de votre public peut vous suivre sur plusieurs, la charte éditoriale n’est pas la même d’un canal à l’autre.

9. Ne pas avoir de stratégie du tout

Toujours vouloir bien faire sur les réseaux sociaux n’est pas forcément la meilleure solution. Vous avez besoin d’une stratégie solide qui a été correctement pensée. 53% des entreprises utilisent actuellement les médias sociaux pour développer leur clientèle et 90% d’entre eux ont une stratégie.

Vous allez pouvoir à partir de maintenant partir sur de bonnes bases et ainsi prendre la bonne voie. Si vous avez des questions n’hésitez pas à les poser, ainsi que vos conseils si vous en avez !


L’infographie à épingler

InfoGraphic



"Travailler dans le web c'est avant tout être passionné, patient et ne pas hésiter à partager ses expériences et ses découvertes."

LinkedIn Facebook Twitter


comments powered by Disqus
Partageons ensemble !