Les enfants et le monde du numérique

Digital Kids

Découvrez les relations qu’entretiennent les enfants d’aujourd’hui avec l’immense univers du numérique.

Avant-propos

Après avoir expliqué les médias sociaux à nos aînés, il était important de mettre un coup de projecteur les enfants. À l’heure actuelle, très peu son épargné par les nouvelles technologies et pour cause, toujours de plus en plus innovante, de plus en plus sophistiquée et donc toujours de plus en plus attrayante.

Dans cet article, nous verrons les usages et les habitudes que les enfants ont par rapport au monde du tout connecté et des gadgets derniers cris.


Infographie

Kids Media Centre, regroupe des chercheurs qui étudient le comportement des enfants face aux technologies du futur. Le but étant d’utiliser le numérique comme un outil éducatif et porteur de nouvelles méthodes d’apprentissages accompagnant l’enfant tout au long de son développement.

Les chercheurs ont donc établi une étude et réalisé l’infographie ci-dessous.

Digital Kids: Usage & Attitude


Quelques explications

Nous allons donc argumenter sur les chiffres et tenter d’y apporter des explications logiques.

Dès le début, on constate que . Ce chiffre n’est pas surprenant puisque les ventes des tablettes et smartphones sont en pleine croissance (un foyer sur trois possède au moins une tablette), d’ailleurs ces enfants sont ceux de la génération X ou Y par conséquent plus alaise avec cette technologie.

Une vigilance toute particulière est apportée par les parents, surtout pour les plus jeunes, car la moitié de ceux qui ont accès à un mobile son âgés de 5 à 8 ans. La protection des enfants passe par un contrôle parental par exemple ou encore plus récemment les smartphones et tablettes dédiés aux enfants (Webmarketing Conseil a publié un excellant article sur les téléphones portables pour enfants que je vous recommande de lire).

Je ne vais pas parler des jeux vidéos précisément, car ça est encore un sujet même c’est répertorié dans l’étude. Je vais tout de même donner une information, il est prouvé scientifiquement que les jeux vidéos stimulent et développent tout autant notre notre cerveau que d’autres activités traditionnelles voir même le rajeunir ! (via Presse-Citron)

On s’attarde ensuite sur les réseaux sociaux, plus particulièrement Facebook, car c’est les jeunes sont encore les plus présents et actifs jusqu’à maintenant. Pour la sécurité des enfants (et aussi question de principe…), Facebook applique une limite minimum d’âge à 13 ans pour s’inscrire sur le réseau social. Cela étant que les plus jeunes ne respectent pas toujours cette règle.

Graphique Facebook

L’étude montre bien que l’âge idéal pour avoir son propre compte est aux alentours des 13 ans. L’argument principal des jeunes pour justifier d’avoir leur propre compte Facebook et qu’ils se font plus d’amis sur le réseau social que dans la vie réelle, mais sur Facebook c’est toujours que des amis virtuels.

Dans un précédent article, le thème de la sécurité des enfants sur les réseaux sociaux a été abordé, je vous conseille donc pour en savoir un peu plus d’y jeter un coup d’œil, billet disponible ici.


Conclusion

Pour la plupart des jeunes, les nouvelles technologies et les réseaux sociaux sont des phénomènes de mode, tout le monde veut faire comme tout le monde, c’est-à-dire avoir le dernier smartphone, avoir le meilleur score à un jeu ou encore se lancer des défis à qui aura le plus d’amis sur Facebook. Très souvent des comportements inhabituels viennent des réseaux sociaux, car notre vie privée y est engagée !

C’est le progrès qui veut cela et l’on n’y peut rien, mais le plus dangereux reste de laisser les enfants seuls face à cela, les dangers de l’internet sont omniprésents. Même si l’on ne peut pas les stopper, on peut juste les contrôler.

N’hésitez pas à faire part de votre ressenti par rapport à tout cela dans les commentaires, quels conseils préconiseriez-vous pour protéger les enfants sans pour autant les isoler de tout. Un vrai débat peut-être lancé sur le sujet !

(Image source / Infographie source)



"Travailler dans le web c'est avant tout être passionné, patient et ne pas hésiter à partager ses expériences et ses découvertes."

LinkedIn Facebook Twitter


comments powered by Disqus
Partageons ensemble !