L’état des réseaux sociaux à la Réunion (2013)

Nature Réunion Social

Découvrez un topos sur l’utilisation et l’état des réseaux sociaux à l’île de la Réunion.

Avant-propos

Pourquoi faire un article sur la Réunion ? Tout d’abord, parce que c’est le département dans lequel je suis né et où j’habite, aussi où j’y travaille. J’ai tout récemment intégré l’équipe de l’agence de communication et images « imazcom » basée à la Réunion. J’ai pensé qu’il était important de parler des réseaux sociaux, car j’observe au quotidien les entreprises et autres organismes qui souhaitent développer leur communication.

Bien souvent, les études que l’on retrouve la plupart du temps sous forme d’infographie sont basées principalement sur les États-Unis, Royaume-Uni et France Métropolitaine. Nous avons donc très peu de retours concernant l’usage des réseaux sociaux sur l’île de la Réunion alors qu’il y aurait beaucoup à faire dans le domaine.

Dans cet article je vais principalement décrire les réseaux les plus utilisés ou encore les type d’informations qui fonctionnent le mieux ou encore quelques idées de projet d’avenir.


A. Les sujets et domaines qui fonctionnent

Bien évidemment, le plus gros atout de la Réunion est son paysage et donc le secteur du tourisme est ce qui incite le plus les personnes à réagir et à partager, car les Réunionnais sont fiers de leur île et des valeurs traditionnelles. Classée au rang de patrimoine mondial de l’UNESCO (Pitons, cirques et remparts) et aussi élue plus belle île au monde, la Réunion n’est pas dénuée de charme. Il est normal que les utilisateurs restent émerveillés devant une photo sur les réseaux sociaux.

Le deuxième gros domaine qui marche sur internet est bien évidemment l’actualité locale. Autres que les médias traditionnels tels que la télévision et le journal papier, les réseaux sociaux gagnent du terrain dans la diffusion de l’information.
Un exemple parlant, les récentes et tragiques attaquent de requins, qui non seulement ont fait la une des médias locaux, mais aussi relayé à échelle nationale et internationale. Du moins, ce sont les évènements les plus marquants qui dépassent les côtes de l’île.

B. L’état des entreprises

Il faut dire ce qui est, encore peu d’entreprises sont présentes sur les réseaux sociaux, et ne possèdent pas non plus de site internet. Les sociétés présentes sur internet peuvent être classées en 3 catégories : les agences et studios de création (photographie, communication, web, PAO), les organismes (journaux, tourisme, services communaux et régionaux) et la politique (mouvements et rassemblements politiques).

Généralement, les entreprises ne voient pas de réelle utilisée à investir les réseaux sociaux, car ils possèdent déjà leur base de clientèle sans même avoir de site internet. Les démarches de prospection se faisant uniquement par appel téléphonique et le bouche-à-oreille. Mais n’est-il pas temps d’amplifier cela en ayant une identité numérique ?

À la réunion il faut miser sur le long terme, la durabilité dans le temps est une clé de réussite dans le département.

C. Les utilisateurs

Le cas Facebook

Facebook est le réseau social comptant le plus d’utilisateurs à la Réunion, l’une des raisons est le fait que la population est jeune (plus je jeûne que de personnes âgées). Afin de visualiser au mieux et identifier ces utilisateurs, je vous propose de comparer au moyen de graphiques la métropole et la réunion.

Graphique France

Graphique Réunion

En terme de pourcentage, 39,79% de la population en métropole sont utilisateurs de Facebook et

Il y a donc une différence d’environ 10%, ce qui est négligeable comparé à la superficie de l’île qui est largement plus petite, mais possède quand même une assez grande densité de population.

On peut ensuite répartir ces utilisateurs Facebook suivant le sexe.

Répartition homme-femme Réunion

On constate donc que les femmes sont plus nombreuses sur Facebook à 52% contre 48% pour les hommes, ça n’est pas une différence énorme mais elle existe tout de même.

Vous l’avez peut-être remarqué que le total des hommes et femmes ne font pas les 251 080 utilisateurs, il a une différence de 1540 correspondant soit à des pages Facebook ou bien à des comptes inactifs.

Les autres réseaux

Un peu mieux moins populaire que Facebook, Twitter gagne du terrain et s’implante de plus en plus parmi les jeûnes réunionnais. Véritable canal de diffusion d’information en temps réel, l’actualité locale y est très vite véhiculée et trouve un engouement certain auprès des utilisateurs.

Bien que je ne possède pas véritablement de chiffres sur le nombre de comptes actifs pour la Réunion, j’ai réussi à obtenir un graphique sur lequel on pourra visualiser l’évolution à travers le temps des différentes plateformes.

Source: StatCounter Global Stats – Social Media Market Share

D’après les statistiques, YouTube est en pleine croissance depuis le début de l’année 2013 à la Réunion. Facebook est toujours leader très loin en tête de course, mais une baisse des utilisateurs est à signaler quand même.

Twitter tente de prendre son envol, mais c’est encore difficile, quant à Google+ et Pinterest les utilisateurs se font timides et donc pas de grande évolution sur ces réseaux sociaux.


Conclusion

Sans grande surprise, les réseaux sociaux se résument à Facebook pour la réunion. Même dans mon entourage et mes cercles d’amis je constate que les gens sont exclusivement sur Facebook. Quand bien même on tente des leur expliquer qu’il n’y pas que ça sur internet, ça ne sert à rien.

En fait ce qui rend Facebook si populaire ici c’est de scruter ses amis, les observer, pratiquer le « Ladilafé ». Mais c’est surtout chez les jeunes que l’on observe ce phénomène, car ils ont encore besoin de construire leur identité et donc, le numérique leur permet d’étendre un cercle d’amis virtuel sans le moindre effort particulier afin d’avoir une certaine reconnaissance.

Dans le monde professionnel, les entreprises commencent à entrevoir l’intérêt des réseaux sociaux et entament donc une démarche d’investissement des plateformes numériques.

(ZoomSphere / GS Stat Counter)



"Travailler dans le web c'est avant tout être passionné, patient et ne pas hésiter à partager ses expériences et ses découvertes."

LinkedIn Facebook Twitter


comments powered by Disqus
Partageons ensemble !