Peach, le dernier-né des réseaux sociaux

Peach, le petit frère de Vine se lance dans la course à l’utilisateur en ce début d’année 2016.

🍑 Présentation

peach-home

Peach est un tout nouveau réseau social qui a la particularité de mixer plusieurs fonctionnalités des différents réseaux sociaux déjà existants. Sorti tout droit de nulle part, cette application est mobile, je tiens à le préciser.
Elle a débarquée sans prévenir sur l’App Store au début du mois de janvier (exit Android pour le moment…), elle s’est très rapidement fait connaître de l’Internet. Cette effervescence autour d’un tout nouveau réseau social augmente bien évidemment la popularité de l’application. Les early adopters se sont donc empressés de créer un compte et ainsi pouvoir tester la chose (c’est d’ailleurs mon cas…), encore faut-il être sur iOS.

D’ailleurs le créateur de cette nouvelle application n’est pas à son premier coup d’essai, puisqu’il s’agit de Dom Hofmann, qui n’est autre que le fondateur de l’application mobile également Vine, qui permet de créer des petites vidéos de 6 secondes maximales, tournant en boucle. Peach se lance donc sous les meilleurs auspices.

🍑 Mais quelles sont les spécificités de ce réseau ?

En vérité ce qui fait la sève de Peach provient de plusieurs réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter ou encore SnapChat (sans le côté éphémère cela-dit). Peach.cool se veut fun, rapide et simple. Il est vrai, pour avoir testé l’application, elle est très accessible et suffisamment fluide pour ne pas perdre patience. Les publications sont brèves, mais ne s’auto-détroisent pas (il faut le faire manuellement) et ne défilent pas en continu comme sur Twitter.

Mais la plus grande particularité et qui selon moi rend le concept de cette application géniale c’est le système de mot clé appelé « Magic Words », qui permet de lancer une action particulière ou faire office de raccourci pour publier une information particulière. Bien évidemment, l’application est actuellement en anglais et donc les termes à écrire sur le clavier de votre smartphone sont en anglais mais il n’y a rien de compliqué. Afin de connaître les différents mots-clés, il vous suffit de vous rendre sur la page d’aide de Peach, mais je vous mets ci-dessous les différentes actions/informations que vous pouvez faire ou publier.

magic-words

Comme vous pouvez le constater, les possibilités sont assez diverses, certaines très utiles et d’autres un peu moins. Reste à savoir si par la suite Peach proposera d’autres termes dans de futures mises à jour. On ne va pas se le cacher, certains termes sont là pour faire gadget, comme le fait de publier son pourcentage de batterie… quoique puisque c’est sur l’iPhone on pourrait faire un concours de celui qui perdra le moins de batterie.

Trêve de plaisanteries, il y a une ou deux fonctionnalités qui m’ont tapé dans l’oeil cela-dit. Comme par exemple le terme SHOUT, qui permet d’écrire du texte en gros caractère sur un fond de couleur ou une photo que l’on aura choisie dans sa galerie d’images. Je trouve ça assez judicieux de proposer cette fonctionnalité à la « Canvas » nativement, il y a matière à creuser dans son utilisation.

shout-peach

Autre particularité que je trouve efficace c’est de pouvoir lancer le navigateur Safari directement en tapant le terme correspondant. Plus besoin de sortir de l’application pour lancer le navigateur ! De ce fait pourquoi pas à l’avenir suite à une MAJ, de pouvoir lancer d’autres applications qui sans surprise à priori sera des applications natives à l’appareil en question. C’est peut-être aussi pour ça qu’il n’y a pas encore de version Android (ni de date prévue d’ailleurs), qui comme nous le savons est un système quand même largement plus ouvert qu’iOS.

🍑 Perspectives d’avenir

Peach n’a d’autres choix que de miser sur ce système de mots interactifs, car c’est une innovation, cela n’est présent sur aucun autre réseau social s’il souhaite survivre. L’application doit également réussir à attirer de plus en plus de nouveaux utilisateurs en permanence et pas uniquement au début, passé l’effet de découverte, si le réseau stagne dans son développement, il mourra. Il tombera alors dans l’oubli, l’exemple le plus parlant reste bien évidemment ello, qui avait démarré avec des inscriptions sur invitation et aujourd’hui on en entend plus parler. Les réseaux sociaux sont une jungle impitoyable, notamment à cause des plus grands que nous connaissons tous déjà aujourd’hui. Mais, il ne faut pas perdre espoir, SnapChat lui aussi était parti de rien et regardez aujourd’hui, c’est l’une des applications les plus populaires chez les jeunes. D’ailleurs Peach était accessible à tous et ceux depuis son lancement début janvier (et l’est encore à l’heure actuelle), ce qui n’est pas négligeable. Aussi lorsque l’on voit le succès de Vine, tout laisse à penser que son créateur sait où il met les pieds, du moins… c’est ce que l’on l’espère.

Une chose est sûre, nous devons attendre et observer les tendances cette application. Il y a encore très peu de Français présent sur ce tout nouveau réseau social, mais soit on adhère, soit on n’adhère pas. En tout cas, si vous souhaitez franchir le pas et tester par vous-même, n’hésitez pas à rajouter le blog (pseudo : @bldweb) à votre liste d’amis. Les retours d’expérience sont toujours instructifs.

Peach se met à jour

get-peach

Crédit : shutterstock



"Travailler dans le web c'est avant tout être passionné, patient et ne pas hésiter à partager ses expériences et ses découvertes."

LinkedIn Facebook Twitter CM & Content Manager chez Du Simple au Double


comments powered by Disqus
Partageons ensemble !