Photo by Mason Jones on Unsplash

Au-delà des images, des GIFs ou des vidéos comme moyen de communication, la base reste le format textuel pour s’exprimer, et dans les textes, il y a la possibilité d’ajouter des émojis. En effet, il existe une multitude d’émojis pour exprimer à peu près n’importe quel sentiment, d’ailleurs il y a régulièrement de nouveaux symboles qui font leur apparition (tous supports confondus) ou sont modifiés au fil du temps pour coller aux mœurs actuelles. Vous pouvez suivre ces évolutions sur le blog d’Emojipedia.

Modification de l’émoji seringue sur Twitter pour un usage plus global et ne plus représenter uniquement la prise de sang.

Ajouter de nouveaux émojis c’est bien beau, mais les utilisateurs veulent plus de personnalisation. C’est-à-dire qu’ils souhaitent retranscrire plus fidèlement ce qu’ils ressentent grâce à des émojis qui les représentent personnellement (origine culturelle, orientation sexuelle, situation professionnelle ou familiale…). Pour mettre en évidence cette tendance, Adobe a réalisé une étude en partenariat avec Emojination, une organisation qui milite pour des émojis plus inclusifs.


Méthodologie : Adobe a interrogé 7 000 utilisateurs d’émojis aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne, en France, au Japon, en Australie et en Corée du Sud pour découvrir l’importance de la diversité des émojis dans l’expression de soi.

Les données importants à retenir :

  • 83% des utilisateurs d’émoji à travers le monde pensent que les émojis devraient offrir une représentation plus inclusive des utilisateurs.
  • Il n’y a que la moitié des utilisateurs qui pensent que leur identité se reflète dans les émojis actuels.
  • 79% des utilisateurs d’emojis de la génération Z personnalisent leurs emojis avec les différentes teintes de peau et 78% estiment qu’avoir davantage d’options de personnalisation peut combler les manques en matière d’inclusion.
  • 76% conviennent que les émojis sont des outils importants en matière de communication pour créer l’unité, le respect et la compréhension les uns envers des autres.
  • 70% des utilisateurs pensent que l’inclusion à l’aide des émojis peut aider à établir des conversations positives sur des problèmes culturels et sociétaux.



Voir l’étude complète