Aujourd’hui, le contenu éphémère n’est plus un simple contenu lambda, c’est devenu un véritable levier pour toucher directement une communauté. En effet, n’étant pas soumises (pour le moment) directement à un algorithme comme pour les publications classiques, les stories offrent des opportunités indispensables dans une stratégie sur les réseaux sociaux.

Simples et efficaces, celles-ci vont droit au but et répondent à un certain besoin chez les utilisateurs. Ils veulent que ça aille vite et passent d’un contenu à l’autre comme on zappe des chaînes de télé. Quoi qu’il en soit, le snacking content a de beaux jours devant lui ! 😉

Je vous propose ici de faire un tour d’horizon du déploiement des stories sur les différents réseaux sociaux au fil du temps.

(Ps : veuillez m’excuser par avance pour le nombre de fois où vous lirez le mot “Stories” dans cet article 😅)


Snapchat

📅 Lancement en octobre 2013

C’est le réseau social ayant inventé et lancé le concept des stories. Même si l’on entend moins parler de Snap dans l’actualité des médias sociaux, il n’est pas mort pour autant. La plateforme continue régulièrement d’ajouter de nouvelles fonctionnalités à ses stories.

Snapchat semble se focaliser sur les Lens, grâce à une plateforme dédiée pour les créateurs. D’ailleurs, de nombreuses marques réalisent des Lens publicitaires exclusifs.

Exploitation des Lens par Microsoft pour sa nouvelle campagne Xbox.

Informations utiles :


Instagram

📅 Lancement en août 2016

Ayant rapidement constaté le succès des stories chez Snap, Facebook a rapidement lancé ses propres contenus éphémères sur Instagram. Copycat ? On pouvait dire que c’était le cas au lancement, mais aujourd’hui c’est devenu une norme sur toutes les plateformes sociales.

Chaque semaine (quasiment), Instagram y ajoute de nouvelles fonctionnalités, comme de nouveaux stickers, typographies, filtres, etc. Les développeurs testent sans cesse de nouvelles options pour ce format, j’en parle très régulièrement dans ma revue quotidienne sur le compte IG du blog.


Informations utiles :


Facebook

📅 Lancement en mars 2017

Suite logique, après Instagram, Facebook lance les stories sur sa plateforme principale. Celles-ci gardent les principales fonctionnalités de sa petite sœur, un peu moins fournie certes, mais il y a de plus en plus d’intégrations. L’utilisation des stories sur Facebook est un peu moins populaire auprès des utilisateurs, car ce n’est pas vraiment dans son ADN, mais par rapport au nombre hallucinant de comptes enregistrés, il y a forcément une part des utilisateurs qui vont s’en servir.


Informations utiles :


YouTube

📅 Lancement en novembre 2018

C’est assez inattendu pour le numéro un de la vidéo sur internet. Cependant, c’est compréhensible,car ça permet de rapprocher les créateurs de leur communauté. Que ça soit pour annoncer une prochaine vidéo ou en promouvoir une, on ressent une certaine proximité par ce biais.

Pour prétendre avoir accès aux stories sur YouTube, il faut avoir au minimum 10 000 abonnés, ce n’est pas une mince affaire pour ceux qui débutent !

Informations utiles :


Pinterest

📅 Lancement en septembre 2019

Pinterest permet aussi de publier des stories, celles-ci se nomment les “Story pins” et ne sont pas éphémères. Le fonctionnement des story pins est assez particulier, puisqu’au lieu d’avoir qu’un visuel, chaque story peut contenir jusqu’à 20 contenus (images ou vidéos).

Initialement les story pins n’étaient disponibles qu’aux US, sous condition d’avoir fait la demande pour accéder à la fonctionnalité, mais Pinterest propose une page web dédiée en français pour effectuer une requête.

Informations utiles :


Twitter

📅 Lancement du test en mars 2020

Les Fleets, c’est le nom des stories chez l’oiseau bleu. Twitter teste actuellement ses Fleets qu’au Brésil, en Inde et aux Pays-Bas. Pour le moment la plateforme ne semble pas encore prête à les déployer aux États-Unis et en France.

Certains utilisateurs n’hésitent pas publier de temps en temps des captures d’écran présentant les différentes fonctionnalités, des fonctionnalités qui évoluent au fil du temps.


Informations utiles :


LinkedIn

📅 Lancement en juin 2020 en France

Le réseau social professionnel a également rejoint la danse. LinkedIn a eu le même cheminement que Twitter, au départ les stories étaient en phase de test dans différents pays comme le Brésil, les Pays-Bas ou l’Australie. Nous avons été privilégiés pour une fois, car elles ont débarqué officiellement en France avant les États-Unis. 😋

Cependant, quand je dis “nous”, je parle des Français en général. Étant à la Réunion, à l’heure actuelle, je n’ai pas encore eu l’occasion de mettre la main dessus. La fonctionnalité n’est pas encore disponible dans mon secteur (c’est aussi le cas les autres outre-mer à priori) même avec la dernière mise à jour de l’application.

Informations utiles :


Cas particuliers :

WhatsApp

Puisque ça appartient à Facebook, il fallait bien une petite fonctionnalité de story quelque part, dans le cas présent ce sont des “Statuts”. Le principe est le même, c’est du contenu éphémère, mais ça reste cloisonné à nos contacts, des contacts qui sont reliés à des numéros de téléphone. C’est un bon moyen de partager des nouvelles dans un cadre personnel, mais aussi dans un cadre professionnel avec WhatsApp Business.

Medium

Si vous n’êtes pas un utilisateur de cette plateforme, il est possible que vous ne sachiez même pas que ça existe. En effet, Medium possède bien des stories même celles-ci se nomment “Series”. Ici, pas de stickers, effets et GIFs en tout genre ! La version web possède un éditeur visuel dédié à la verticalité du mobile où il est possible d’y ajouter du texte, des médias, des liens et la visualisation se fait sur l’application. Le principe est comme pour Pinterest, une Serie comporte plusieurs pages de contenu.

Les AMP Stories de Google

Pour répondre aux nouveaux besoins de consommation de l’information sur internet, Google a mis en place l’AMP (Accelerated Mobile Pages) en 2015. Afin de faciliter la vie des éditeurs pour la mise en place de contenus verticaux et optimisés pour le mobile, Google a dévoilé les AMP Stories. Depuis peu, il est possible de créer et d’éditer ceux-ci à la volée sans la moindre ligne de code au travers d’un plugin WordPress. Il faut garder à l’esprit que bien que le format change, les AMP Stories ne disparaissent pas après un certain temps et sont à destination du moteur de recherche. Il faudra donc adapter les contenus (textes, visuels, liens…) afin d’optimiser leur référencement comme pour un article de blog classique.

Netflix

Afin de pousser ses contenus originaux, Netflix a introduit en avril 2018 sa propre vision des stories. Chaque “bulle” affichée à l’écran sur mobile permettra de visualiser une preview d’environ 30 secondes dans un format vertical.

Spotify

En mai 2019, Spotify a lancé Storyline, son propre format des stories aux États-Unis. Storyline permet aux artistes de la plateforme de partager leur actualité, leur quotidien et leurs inspirations directement avec les abonnés du service de streaming audio.

🧐 Who will be next ?