À quoi servent les classements d’influenceurs ?

quantite-qualite-cover

Vous en avez tous déjà vu au moins une fois, ces fameux classements de personnes plus ou moins influentes sur les réseaux sociaux.

Loin de moi l’idée de blâmer les personnes qui proposent ce genre de contenu, mais la plupart d’entre nous savent qu’un classement demande de comparer des choses entre elles et en l’occurrence ici pour classer des personnes sur les réseaux sociaux, on compare des chiffres. Cet article ne sera pas une étude de cas, mais pour moi il est important que les utilisateurs qui vivent encore dans l’illusion qu’il n’y a que la quantité qui compte sur les réseaux sociaux voie enfin la vérité en face.

Je ne citerai aucun exemple dans cet article, car chacun est libre de faire comme bon lui semble, mais vous pouvez très facilement retrouver ses contenus en effectuant quelques recherches sur Twitter ou Google.

1. Faire du bruit inutilement

buzz-shutterstock

Franchement, faire classement d’influenceurs à votre avis qu’est-ce que cela entraine ? Vous l’avez peut-être deviné, puisque chacun des influenceurs mentionnés relayera l’article à leur énorme communauté et c’est la réaction en chaîne. C’est un moyen de générer du trafic certes, mais avec un contenu qui sonne creux et qui est dénué de sens. Pour vous faire une comparaison, c’est du même niveau qu’un article de BuzzFill/BuzzFeed, le but étant d’être viral avec des titres racoleurs.

2. A savoir qui a la plus grosse

big-head-shutterstock

Le plus souvent les classements se basent sur les statistiques Twitter, mais des classements sur d’autres réseaux sociaux commencent à fleurir. Il ne faut pas confondre, faire un classement par rapport au nombre d’abonnés pour une marque oui (c’est la résultante d’un effort collectif et stratégique au sein d’une entreprise), mais pour une personne c’est différent, le personal branding diffère quelque peu d’une stratégie de marque.
Il faut également prendre en compte le profil de la personne, sa situation professionnelle, si elle tient un blog ou est active sur des forums ou autres sites sociaux, chose très importante pour différencier les bons et mauvais contenus ainsi que la valeur de leurs propos. Il faut se démarquer par des idées, du contenu pertinent, mais surtout par des échanges !

Mais si vous voulez vraiment faire un classement… faites un top !

Pourquoi faire un top ? Parce que cela n’engage que vous, c’est personnel, mais les chiffres sont à bannir !
Cela vous permettra de mettre en avant les personnes que vous suivez pour leurs contenus, des contenus qui vous passionnent réellement. Et pour bien faire les choses, pour un top réussi contactez-les, faites des interviews ! C’est là qu’est la force des médias sociaux, ils nous permettent de nous exprimer et de communiquer simplement et rapidement. Mais le débat reste ouvert !

Crédits : image de couverturechapitre 1chapitre 2



"Travailler dans le web c'est avant tout être passionné, patient et ne pas hésiter à partager ses expériences et ses découvertes."

LinkedIn Facebook Twitter


comments powered by Disqus
Partageons ensemble !