Méthodologie pour obtenir plus de partages de ses articles

please-share-it

La création d’un blog n’est que la première pierre de l’édifice, il faut ensuite le faire vivre et le rendre visible du plus grand nombre.

Avant-propos

D’un point de vue général, un article de blog qui se partage énormément sur les réseaux sociaux, n’est pas nécessairement parfait, une perfection qui n’existe pas d’ailleurs. Le but pour accroître efficacement les partages est d’optimiser l’article pour cela, captiver le lecteur et le rendre accessible de n’importe où.

Dans cet article on va traiter principalement de la structure des contenus, quelques points essentiels à mettre en place et à adopter afin d’être cohérent avec vos lecteurs. Afin de fidéliser les utilisateurs, il faut miser sur du long terme ! En effet, ce n’est pas parce que vous écrivez beaucoup et en très peu de temps que vous aurez immédiatement du trafic et du partage à foison.


1. Le titre

title-flat
Le titre est la première chose que l’internaute verra, il faut donc qu’il sache immédiatement de quoi l’article va traiter. Utilisez des titres courts et précis.

Pour avoir un titre accrocheur il y a trois méthodes principales :

  • Les nombres : 10 conseils pour…, les 5 règles…, réussir en 8 étapes.., etc.
  • Les questions (auxquelles vous devez y répondre) : Comment ? Pourquoi ? Qu’est-ce que ?
  • Le parti prix, prendre une position sur un sujet et l’expliquer (être ferme, voir même choquer) :
    STOP!, voici pourquoi je…, Vous allez au suicide si…, etc.

Guide pratique : 10 Conseils Pour Ecrire Des Titres « Exceptionnels » Pour Vos Articles !

2. Widget de partage sur les réseaux sociaux

share-flat
Afin que vos contenus soient partagés sur les différents réseaux sociaux, il faut bien évidemment posséder un widget dédié. Celui-ci doit toujours être visible et accessible par l’internaute. Le widget doit clairement identifier les réseaux avec la mis en évidence des logos ou leurs noms.

Vous avez le choix d’installer un widget depuis un plugin ou bien l’installer vous-même dans le template de votre site, mais cela demande des connaissances en terme de codage HTML et CSS.

L’avantage d’installer un widget manuellement c’est que vous pouvez le faire correspondre au thème de votre site.

Quelques services : ShareThisAddThisShareaholic

3. Utiliser les microdonnées

data-flat
Les microdonnées (ou mricodatas) permettent de donner des informations sur le contenu et sur le ou les auteurs.

4. Organiser son contenu pour Google

google-flat
Les robots de Google aiment quand un contenu est correctement hiérarchisé, cela impacte sur le référencement naturel.
Pour cela il faut prendre de bonnes habitudes :

  • Un titre comportant les mots-clés relatifs à l’article.
  • Une description qui reprend un terme clé ou une expression mais différente.
  • Hiérarchisez grâce aux balises < h1 >…< /h1 >, < h2 >…< /h2 >, < h3 >…< /h3 >.
  • Mettez les mots que vous jugez nécessaires en gras pour leurs donner de l’importance.
  • Réfléchissez à vos ancres (nom des liens), l’idéal c’est de définir les mots clés (pas de cliquez ici) et renseignez toujours les champs title=’ ‘ et alt=’ ‘ avec des attributs pertinents.

Guide pratique : Les 5 réflexes à avoir en référencement naturel

5. Clic to tweet

tweet-flat
C’est pratique de promotion de contenu commence à se répandre sur la blogosphère. Le principe est simple, c’est une partie d’une phrase qui est cliquable et au clic cela génère un tweet.

C’est intéressant pour partager une expression précise ou une statistique intéressante dans son contenu, le tweet ainsi poster contiendra un lien pointant vers l’article en question (en plus imaginez, si vous avez installer une Twitter Card, c’est du tout bon !)

Quelques outils : GeneraTweetclicktotweet

6. Diffuser son contenu

diffuse-flat
La diffusion des articles est l’une des parties les plus importantes. Car il ne suffit pas de partager aléatoirement, mais efficacement au moment opportun, pour cela il y a là encore de bonnes habitudes à prendre.

7. Analyser le contenu

stats-flat
Il est important pour faire évoluer son blog, mais aussi apprendre de ses erreurs, d’analyser les retombées de son blog. Connaître combien de temps les utilisateurs a passé sur tel ou tel article permet de savoir lesquels ont le mieux marché.
Ce sont des indicateurs non négligeables !

C’est également valable dans le domaine des réseaux sociaux, identifier les influenceurs et les hashtags populaires en fonction du domaine d’activité permettent de multiplier les partages.

Quelques outils : Google AnalyticsWebmaster ToolsKissmetricsBuffer Analytics


Conclusion

Un contenu se travaille, un contenu se construit, un contenu est diversifié !

Mais maintenant vous déjà quelques bases pour partir du bon pied et commencer à produire du contenu de qualité. N’hésitez pas à vous distinguer de se que font les autres blogueurs, cela ne peut d’être que bénéfique, même s’il y a des échecs, persévérez !

L’important c’est d’être passionné par ce que vous écrivez, vos lecteurs le ressentiront et partageront également avec vous.



"Travailler dans le web c'est avant tout être passionné, patient et ne pas hésiter à partager ses expériences et ses découvertes."

LinkedIn Facebook Twitter


comments powered by Disqus
Partageons ensemble !